Quarantink – jour 8 « pénurie »

Avec le confinement toute l’économie tourne au ralenti. L’agriculture compte parmi les secteurs essentiels qui continuent l’activité. Problème : elle vient maintenant à manquer de main d’œuvre.

Interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV le 24 mars, le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, a appelé « l’armée de l’ombre des hommes et des femmes » inactifs à cause de la crise du covid-19 « à rejoindre la grande armée de l’agriculture française » – on remarque ici que le ton martial martelé par le Président lors de son allocution du 16 mars est respecté par le ministre de l’Agriculture.

Selon Christine Lambert, présidente de la FNSEA, principal syndicat des agriculteurs, le secteur primaire a besoin de « 200 000 personnes sur les trois mois qui viennent dont 45 000 au mois de mars, 75 000 avril et autant en mai » rapporte le Ouest-France. Les ouvriers étrangers, polonais et roumains notamment, manquent à l’appel des mesures de lutte contre le Covid-19 en France et en Europe.

Pour agir rapidement, le syndicat a mis en place desbraspourtonassiette.wizi.farm en collaboration avec l’Agence nationale de l’emploi et de la formation en agriculture (Anefa), Pôle emploi et le ministère du Travail. L’objectif du site est de mettre en relation les agriculteurs avec les volontaires prêts à « aider » – Il est intéressant de noter que l’on y invite les personnes disponibles à « aider » et non pas à « travailler ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s