Quarantink – Jour 11 « bise »

Avec la distanciation sociale puis le confinement, la pratique de la bise s’est raréfiée ces dernières semaines. Que restera-t-il de cette salutation à la française après le confinement ? Les médias français se sont penchés sur le sujet.

« Nous voilà forts dépourvus lorsque la bise n’est plus la bienvenue » lance France Culture en guise d’introduction. Cette tradition française au multiples singularités régionales et stigmatisée à l’étranger est en danger à cause du coronavirus estime France Inter qui cite le sociologue et anthropologue David Breton :

Je pense que la pratique des poignées de mains entre hommes perdurera, alors que la bise, pratique plus féminine, plus personnelle et volontariste, pourrait faire les frais de cette période de confinement.

Pour Usbek et Rica, loin d’être une catastrophe culturelle, la disparition de la bise est aussi une idée qui ravit les plus réservé·es et les adversaires du sexisme ordinaire. Les messages partagés sur le compte instagram @preparez_vous_pour_la_bagarre sous le hashtag #parlonsbise en témoignent.

En retraçant l’historique du baiser – du latin « basium » désignant un bisou de tendresse amoureuse, les trois médias rapportent le même phénomène : Après les grandes crises sanitaires, la peste noire du XIVème siècle par exemple, la bise a reculé. Pour David Breton, cette fois-ci cela pourrait même aller plus loin :

Le confinement va radicaliser des tendances notamment les courants de pensée qui estiment que le corps est en trop, un élément gênant à l’avancée de la technologie, voire une menace.

Rendez-vous est pris en mai pour prolonger la réflexion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s